Quand la technologie bio a les mauvaises herbes à l'œil

Posted by admin on September 09, 2020

La Ferme St-Ours inc. est le berceau de l’une des plus vieilles dynasties de l’agriculture québécoise : sept générations! Régnant à St-Ours, dans la belle région

du Bas-Richelieu depuis le milieu du 19e siècle, les descendants de François-Xavier Poitevin ont su faire fructifier cette terre riche, et la tendance écologique des dernières années les a encouragés à faire de cette tendance leur marque de commerce. Qui dit agriculture bio dit gestion sensée et saine de cette précieuse ressource qu’est la terre. D’où l’achat d’un sarcleur mi-lourd Innotag de 12 rangs sur châssis repliable hydraulique, doté d’une caméra pour la gestion des mauvaises herbes.

Innotag Distributions inc., de Beloeil en Montérégie, est spécialisée en systèmes d'assistance par guidage GPS et autres solutions technologiques pour l’agriculture de précision. Le partenaire idéal pour répondre aux besoins de la Ferme St-Ours! Voyez les détails de cet important achat dans nos pages!

De gauche à droite sur la photo : Vincent Machabée, ingénieur à Innotag Distributions inc., Patrick Messier, responsable des cultures à la Ferme St-Ours, et Serge Lefebvre, président de la Ferme St-Ours.

Évidemment, une ferme comme Aviterra, une filiale de la Ferme St-Ours, qui compte plus de 70 % de ses cultures en mode biologique, ne saurait recourir à des pesticides pour gérer les mauvaises herbes. Serge Lefebvre et Patrick Messier se sont donc tournés vers Innotag Distributions inc. pour connaître les solutions qui s’offraient à eux. Vincent Machabée, ingénieur, leur a proposé un sarcleur mi-lourd Innotag de 12 rangs sur châssis repliable hydraulique. Non seulement l’équipement est doté d’une caméra, mais il est également évolutif, puisqu’au fil du temps, des éléments mis au point par Innotag pourront s’ajouter au sarcleur pour l’adapter à d’autres opérations de culture ou pour le rendre encore plus efficace.

À la tête de 235 hectares (maïs grain, soya, blé d’automne, tournesol, engrais verts), 200 000 poules pondeuses (76 000 en mode biologique, 124 000 en mode liberté), la Ferme St-Ours mise notamment sur les valeurs d’innovation et de développement durable. Elle a donc trouvé en Innotag les moyens techniques d’y parvenir et un partenaire efficace et visionnaire, qui comprend les contraintes et les enjeux associés à une culture biologique, et qui n’hésite pas à innover pour optimiser les équipements nécessaires à cette culture si spécialisée et particulière.